La lymphe

1062019

La lymphe est un liquide jaunâtre de réaction alcaline. Sa composition est analogue à celle du plasma sanguin, dont elle n’est qu’un filtrat. Elle contient des globules blancs, notamment des lymphocytes. La lymphe est donc du sang dépourvu de globules rouges, baignant les organes et les tissus, plus pauvre en nutriments que le sang et plus riche en déchets. On distingue deux types de lymphes : la lymphe interstitielle et la lymphe canalisée.

Au niveau des capillaires sanguins, se produit une transsudation du plasma et des globules blancs. Cette traversée des parois des capillaires par une partie des constituants sanguins forme le liquide interstitiel qui va baigner directement les cellules qui y puiseront une partie de leurs substances nutritives et y rejetteront leurs déchets. Le liquide interstitiel ou lymphe fait ensuite retour à la circulation générale par des vaisseaux spéciaux, les vaisseaux lymphatiques.

Elle est collectée par les vaisseaux lymphatiques. Ceux-ci sont connectés au passage, à de nombreux ganglions lymphatiques, dont le rôle est de filtrer la lymphe.

Elle est rejetée dans le circuit sanguin, en un seul endroit du corps, au niveau de la veine sous-clavière gauche, juste avant le cœur. La pratique du Nuad Bo Lann favorise justement sa circulation de par ses mouvements et ses pressions palmaires appliquées en partant du bas du corps vers le haut.

Elle joue un rôle très important dans le système immunitaire, essentiellement dévolu aux ganglions lymphatiques qui retiennent les microbes que la lymphe a pu absorber dans son parcours pour les détruire par phagocytose. Lors d’une infection quelconque, l’agent infectieux se retrouve très rapidement dans la lymphe, avant d’arriver au niveau d’un ganglion lymphatique. Celui-ci gonfle alors, afin d’accueillir une grande quantité de lymphocytes ciblant l’agent infectieux en question.

Elle a un rôle nutritif, elle apporte au sang les graisses absorbées au niveau des chylifères de l’intestin grêle.

Rôle de drainage et d’épuration, elle véhicule une partie des déchets cellulaires et les éléments non utilisés par les tissus.

De même, elle transporte des cellules du corps. Ainsi, elle joue un rôle particulier dans l’apparition de métastases lors d’un cancer.

*

*

*

*

*

*

*

 







Pharmacie de Clavières |
mon combat contre l'obéséite |
Dites oui au massage... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | rayondesoleil22
| merci mon by pass
| Santé, Espérance et Pêche